Rencontre avec Fanch peru

Publié le par Gwalarn

Samedi 18 juin de 16h00 à 18h00

Rencontre avec Fanch peru

Fanch peru dédicacera son dernier livre, un recueil de contes en breton intitulé "Ar c'hizeller hag ar vorganez" (Le sculpteur et la sirène).

A la manière des conteurs d'autrefois, Fañch Peru puise à toutes les sources pour créer un monde fantastique. Sous sa plume apparaissent des fantômes et esprits de toutes sortes pérégrinant près des chapelles, manoirs, étangs, bois, rochers, ... De son sac à merveilles, il sort un breuvage magique, à prendre avant le coucher. 

Envie de soleil ?

Publié le par Gwalarn

Envie de soleil ?

QUIZ "En Écosse avec Peter May"

Jouez et gagnez un voyage pour 2 personnes sur les îles écossaises, en partenariat avec l'Office de Tourisme des Hébrides ou gagnez le livre de photos des paysages qui ont inspiré les polars de Peter May.

Rencontre avec Hervé Le Goff

Publié le par Gwalarn

Rencontre avec Hervé Le Goff

Bien connu pour ses ouvrages et articles historiques (son livre consacré à la Ligue en Bretagne, publié aux Presses universitaires de Rennes en 2010 fait référence), Hervé Le Goff s'est également attaché à pratiquer une écriture plus personnelle.

Avec "Un jardin si ordinaire", l'auteur se livre ici à une écriture intime et introspective. Son discours intérieur se double d’une véritable gageure : saisir, chaque jour d’une année, moins les événements de sa vie que les instantanés et les sentiments fugaces nés de l’observation, à travers la fenêtre de son bureau, d’un jardin bien ordinaire. Et le lecteur comprendra vite pourquoi a été placée en exergue de ce singulier journal intemporel la parole de Xavier Grall : Il me suffit d’un jardin pour assister à la genèse du monde. 

Rencontre avec Madeleine lamour

Publié le par Gwalarn

Samedi 4 juin de 16h00 à 18h00

Rencontre avec Madeleine lamour

C’est au cœur du Pays Trégorois que se situe les Cinq Croix, monument bien connu à Ploubezre.
On découvre au fil des pages les histoires contées au coin du feu en hiver, l’odeur du foin au printemps et des fleurs sauvages en été, sans oublier l’entraide naturelle et indispensable à la campagne entre les années 1935 et 1950.
Il y a la grand-mère Catherine, une petite femme au caractère bien trempé… « Avec ses yeux bleu clair, nous lui trouvions le regard sévère derrière ses lunettes… »
Et en 1944, il a fallu du courage au père de neuf enfants, veuf, ainsi qu’à son compagnon occasionnel, pour braver les dangers de la route, trouvant parfois aide et réconfort au cours de rencontres providentielles.

Ce livre était déjà paru en breton en 1992 sous le titre "Kostez ar pemp kroaz" aux éditions Al Lanv. 

Les diplomates

Publié le par Gwalarn

Les diplomates

Le loup est revenu en France. On ne l'a pas invité mais on lui a laissé de la place et cela lui suffit. Même si l'essentiel de son alimentation provient du gibier, certains loups, pas tous, attaquent les troupeaux de moutons. Aux prélèvements qu'ils opèrent, s'ajoutent les morts dues à la panique et le tout est dur à supporter pour les éleveurs déjà fragilisés par la concurrence néo-zélandaise.

Que faire ? Exterminer l'intrus ? Le sanctuariser et laisser les éleveurs se débrouiller ?

Pour Baptiste Morizot, philosophe et pisteur de loup, ces deux réponses sont inadaptées. Lui propose la négociation, la diplomatie ! Partant de cette idée a priori surprenante, il propose une réflexion nourrie de philosophie, d'éthologie, d'éthique, de sciences naturelles, de sémiologie ... Certes, il arrive parfois à Baptiste Morizot d'user d'un langage un peu abscons, mais, tout comme l'art difficile du pistage, la richesse de sa pensée nous invite à le suivre, et quand il arrive à ses fins et nous amène à la compréhension d'une de ses nombreuses idées, alors on ressent un plaisir profond.

Ce livre est tellement riche qu'au fil de la lecture on en laisse en chemin. Un bon prétexte pour y retourner.

Rencontre avec Valérie Zenatti

Publié le par Gwalarn

Mardi 24 mai à partir de 18h30

NB : Valérie Zenatti  vient aussi à Lannion pour rencontrer ses lecteurs du cercle de lecture du Lycée Le Dantec, le mercredi 25 mai.

Rencontre avec Valérie Zenatti

Valérie Zenatti est née à Nice en 1970. Elle s’installe en Israël avec ses parents et sa sœur en 1983, à Beer-Sheva. De retour en France en 1990, elle passe une maîtrise de langue et littérature hébraïque aux Langues'O. Journaliste-radio, professeur d'hébreu ensuite, elle se consacre depuis plusieurs années exclusivement à l’écriture. Elle a publié plusieurs livres pour la jeunesse dont Quand j’étais soldate et Une bouteille dans la mer de Gaza. Romancière, elle est l’auteur de En retard pour la guerre et Les Âmes sœurs (Éditions de l'Olivier, 2006 et 2010). Mensonges, paru en 2011, est un récit qui se fait l’écho de l’œuvre de Aharon Appelfeld, dont elle est par ailleurs la traductrice. Jacob, Jacob , paru aux Editions de l’Olivier en 2014, est son dernier roman. Il a reçu le prix du Livre Inter 2015.

« Le goût du citron glacé envahit le palais de Jacob, affole la mémoire nichée dans ses papilles, il s’interroge encore, comment les autres font-ils pour dormir. Lui n’y arrive pas, malgré l’entraînement qui fait exploser sa poitrine trop pleine d’un air brûlant qu’elle ne parvient pas à réguler, déchire ses muscles raides, rétifs à la perspective de se tendre encore et se tendant quand même. »

 

Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l’accélération de l’Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement.

L’écriture lumineuse de Valérie Zenatti, sa vitalité, son empathie pour ses personnages, donnent à ce roman une densité et une force particulières.

La terre des Wilson

Publié le par David

A l'âge de 12 ans, Dick a fui son Oklahoma natal avec sa mère, fuyant tous les deux la violence du père. Une quinzaine d'années plus tard, il est de retour, enrichi par la prohibition, et il a soif de vengeance. Nous sommes en 1935, en plein crise financière, la misère est omniprésente et de violentes tornades poussiéreuses (les Dust Bowl) menacent...

Je lis un paragraphe. Puis deux. Puis un chapitre entier. Et je me dis, que purée, quelle écriture, il y a des fulgurances littéraires dans ce texte. 
Mieux : ça continue jusqu'au bout, et ça, c'est la classe.

La terre des Wilson, de Lionel Salaun (édité par Liana Levi) est un roman noir poignant, tragique, et bon sang, quelle plume !

La terre des Wilson

Rencontre avec Loïc Le Guillouzer

Publié le par Gwalarn

Samedi 30 avril à partir de 16h. 

Rencontre avec Loïc Le Guillouzer

Loïc Le Guillouzer viendra dédicacer son dernier livre, "Nouvelles du fronton", un petit recueil de nouvelles où l'auteur raconte des histoires inspirées de rencontres faites au cours de son mandat de maire de Trégastel. Des histoires parfois amusantes, parfois graves, comme la vie sait si bien en construire... 

 

Pères, fils, primates

Publié le par David

Pères, fils, primates

Joanes est un chouïa tendu : en vacances en famille (un peu contraint, c'est vrai) sur la côte mexicaine, il attend le coup de fil qui sauvera (ou pas) son entreprise de climatisation. Cerise sur le gâteau, un ouragan approche de Cancun et les touristes sont évacués.
Joanes se retrouve isolé, et il va faire deux rencontres qui vont changer son destin : un chimpanzé, d'abord. Puis un ancien professeur d'université avec qui Joanes a justement quelques comptes à régler...
La tension et la paranoïa augmentent en même temps que les rafales de vent dans ce roman nerveux, efficace et plein d'humanité perdue...

Rencontre avec Pascal Millet

Publié le par Gwalarn

Rencontre avec Pascal Millet

Le nord du Québec, un petit village au bord de la route 138. Ray veut tout quitter, partir avec son grand frère Zeb au Japon. Mais quand ce dernier disparaît, Ray se sent abandonné, seul face à la violence d’un monde où les hommes n’ont d’intérêt que pour le jeu et le braconnage. Pourra-t-il trouver auprès de Lou, l’amoureuse de Zeb, une raison d’espérer ?

Pascal Millet trouve des mots justes et puissants pour faire parler son jeune héros à la dérive, Ray, personnage émouvant dans sa solitude et sa difficulté à affronter une vérité familiale cruelle. On découvre la vie d’un village québécois rongé par la rudesse des rapports humains. Un texte original, entre roman noir et roman de l’initiation.


Pascal Millet est né en France et a vécu douze ans au Québec. Après avoir été guide aux baleines dans la région de Tadoussac, il a étudié à l’Université de Montréal et a travaillé comme rédacteur scientifique pour le ministère de l’Environnement canadien. Auteur de nouvelles, de romans noirs et de livres pour la jeunesse, il vit désormais en Bretagne où il anime des ateliers d’écriture dans des établissements scolaires et pénitentiaires.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>