Rencontre avec Joëlle Sancéau

Publié le par Gwalarn

Joëlle Sancéau, Joëlle Loeuille à la ville, signe son premier roman aux Éditions du 38. Un roman qui sent bon l’été et les embruns.
Enseignante lannionnaise, son nom n’est pas inconnu dans le paysage lannionnais.  Joëlle Loeuille y a enseigné les lettres modernes pendant
15 ans. Cinq ans au collège Le Goffic, puis 10 ans à Yves Coppens : elle a eu à cœur de transmettre son goût de la littérature à plus de 1500 élèves.

Auteur du blog « les battements de mon cœur » depuis deux ans et demi (400 visiteurs mensuels) où elle chronique ses lectures et participe à des ateliers
d’écriture, elle se lance aujourd’hui dans le grand bain avec la publication de son premier roman, « Plage Sainte-Anne », publié aux éditions du 38.

Persuadée que l’on se relève de chaque épreuve de la vie et que le bonheur se trouve toujours au bout du chemin, son roman « feel-good » est fait pour donner le sourire.
« Plage Saint-Anne », c’est l’histoire de Simon, étudiant carriériste devenu vendeur de chichis le temps d’un été. Au fil de sa tournée des plages des Côtes-d’Armor,
il va faire de nombreuses rencontres, et surtout celle de Louise, mystérieuse jeune femme toujours cachée derrière un livre.
C’est une galerie de portraits que nous offre ce roman. Derrières des noms 100 % bretons (Penhanscoët, Le Doyen..) se cachent des personnages plus complexes qu’il n’y paraît.

Hymne à l’amour et à la Bretagne, ce roman est le compagnon idéal des sacs de plage.

Commenter cet article