A l'angle du renard

Publié le par Isabelle

Arsène Le Rigoleur, la quarantaine, a hérité de la ferme familiale en Bretagne. Paysan fortement attaché à sa terre, il voit d’un mauvais œil arriver les citadins qui ne connaissent rien à la campagne, et disparaître peu à peu les fermes de son village. Le Rigoleur, ce n’est pas franchement un rigolo, c’est le moins que l’on puisse dire et on ne plaisante pas avec son patronyme ! À la mort du père Morvan, son voisin, les enfants de ce dernier vendent la ferme aux Maffart, des gens de la ville...Grandir à la campagne, cela va être bon pour les enfants : Louis a 8 ans et Juliette, une maligne celle-là, 5 ans. Tout de suite, la petite fille va curieusement adopter Arsène, le suivre partout, le questionner sur son travail, lui « faire la radio pendant qu’il trait les vaches »... un vrai moulin à paroles. Le Rigoleur, ce n’est pas vraiment un causant lui, mais c’est lui le narrateur de l’histoire... son histoire, l’histoire de sa famille. Il raconte, et l’angoisse et le malaise du lecteur montent crescendo.

Fabienne Juhel n’a pas écrit un roman du terroir, même si elle décrit superbement la campagne... elle n’a pas écrit non plus un roman policier, même s’il y a quelques cadavres dans les placards ! C’est juste l’histoire d’un homme qu’on n’aimerait pas trop avoir comme voisin, un homme qui nous entraîne jusqu’au bout de sa folie…une histoire qu’il est impossible de lâcher quand on a commencé à y mettre le nez. Citadins, si vous venez à la campagne, regardez à deux fois, s’il n’y a pas un Le Rigoleur dans les parages et prenez garde au renard qui n’est jamais bien loin !

angle du renard
Fabienne Juhel - A l'angle du renard - Actes Sud (Babel) - 7,80€

L'ajouter à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article