Les malheurs de Millie Plume

Publié le par Isabelle

Londres 1876 : Millie Plume est abandonnée dès la naissance à l'hôpital des Enfants-Trouvés puis placée dans une famille d'accueil à la campagne. Turbulente, pleine de vie, Millie grandit dans l'insouciance et l'amour de sa famille adoptive sans pour autant cesser de penser à l'identité de sa vraie mère. Qui peut-elle bien être ? Pourquoi l'avoir abandonnée ? Un jour qu'elle s'est échappée en compagnie d'un de ses frères pour assister à la représentation d'un cirque de passage dans son village, elle a un véritable coup de foudre pour Mme Adeline l'écuyère... C'est elle sa mère, elle en est sûre ! Elles se ressemblent et ont la même chevelure rousse flamboyante. Mais le bonheur de la jeune Millie est de courte durée puisqu'à six ans, elle est ramenée à Londres, à l'orphelinat, pour recevoir une éducation qui fera d'elle une bonne à tout faire. Le lieu est austère, les règles très strictes... Trop strictes pour la bouillonnante Millie qui est punie plus souvent qu'à son tour. Il en faut cependant plus pour entamer son moral et sa bonne humeur. Elle jure de ne jamais oublier sa famille d'accueil, et surtout son grand frère Jem qui a promis qu'il serait là pour elle lorsqu'elle sortirait de l'orphelinat. L'histoire racontée à la première personne rend le récit encore plus fort... On rit, on pleure en même temps que Millie, tout en tremblant pour elle. Jacqueline Wilson trace le portrait d'une petite fille intelligente, vive et bigrement attachante, dans un style résolument moderne pour un roman qui se passe à l'époque victorienne.

Wilson-Millie.jpg

Jacqueline Wilson - Les malheurs de Millie Plume - Gallimard Jeunesse 13,50€
traduit de l'anglais (GB) par Cécile Dutheil de La Rochère

Publié dans Jeunesse

Commenter cet article