Scandale à Hollywood

Publié le par Isabelle © Page des Libraires n°143, janvier/février 2011

Le nouveau roman de Ace Atkins nous plonge au cœur de ce qui fut l'un des plus gros scandales d'Hollywood, Le jardin du diable, cette machine à faire et défaire les stars.

Septembre 1921, à San Francisco, Roscoe Arbuckle, légende du cinéma muet, surnommé Fatty, organise une fête dans sa suite de l'hôtel St Francis. Il est alors au somment de sa gloire et l'acteur le mieux payé de l'époque. Lors de cette orgie, l'alcool de contrebande coule à flots (nous sommes en pleine Prohibition) et des starlettes s'invitent à la fête. L'une d'elle, Virginia Rappe est retrouvée fortement alcoolisée, malade et à demie nue dans une des chambres. Elle meurt trois jours plus tard. Roscoe Arbuckle est accusé de viol et d'homicide involontaire. Il faudra trois procès avant qu'il ne soit acquitté mais sa carrière est ruinée. Sam Hammett, détective de l'agence Pinkerton, plus tard Dashiell Hammett lorsqu'il commencera à écrire, est chargé par les avocats de la défense de faire la lumière sur l'affaire. Il va très vite comprendre que Arbuckle a été victime d'un complot et que W.R. Hearst, magnat d'une presse particulièrement hostile à l'acteur, n'est pas étranger à tout ça. C'est sur son enquête qu'est basé le roman; un roman noir et historique dans lequel la ville de San Francisco fait figure de personnage à part entière. Ace Atkins compose un récit brillant qui donne des envies de cinéma en noir et blanc.

Jardin-du-diable.jpg
Ace Atkins - Le Jardin du Diable - Ed. du Masque 21, 50 €
Traduit de l'anglais (Etas-Unis) par Christophe Mercier

Publié dans Polar

Commenter cet article